Géraldine Britsch 03 59 28 00 39

Objet de votre demande

Informations personnelles

56 Rue de la République
59430 Saint-Pol-sur-Mer
03 59 28 00 39
Vous appréciez, partagez !
Géraldine Britsch 03 59 28 00 39
56 Rue de la République 59430 Saint-Pol-sur-Mer

Pédicure Podologue pour Diabète à Saint-Pol-sur-Mer – Géraldine Britsch

Les affections des pieds des personnes diabétiques sont suivies de près pour éviter toute complication. Le cabinet du pédicure-podologue est équipé pour traiter et soigner les pieds des patients diabétiques. La diabétologie s’attache aux soins à apporter aux personnes atteintes de diabète. Les lésions des pieds des diabétiques sont extrêmement dangereuses. L'intervention d'un pédicure-podologue consiste à prévenir et/ou à traiter toute pathologie des pieds en collaboration avec le médecin traitant.
 

La consultation en diabétologie

Le diabète est une maladie caractérisée par un excès de sucre dans le sang, soit une hyperglycémie permanente ou chronique. Cet état provient de plusieurs facteurs, parmi lesquels un mauvais fonctionnement du pancréas, l’hérédité, le manque d’exercice, une alimentation déséquilibrée, le tabagisme, etc. A la longue, le diabète affecte la vie de la personne atteinte, notamment en provoquant des lésions au niveau de différents organes tels que les yeux, les reins, les pieds, etc.
Le pédicure-podologue intervient sur prescription médicale du médecin traitant. Sa mission consiste notamment à prendre soin des pieds du diabétique afin de soigner ou prévenir toute lésion ou pathologie au niveau de ses pieds. Pour ce faire, le praticien examine les pieds du diabétique dans leur généralité : état de la peau, présence ou non de callosités, état des ongles, mycoses, etc. Le pédicure-podologue détermine alors, en fonction du grade du pied (degré de gravité du diabète) les soins et les contrôles. Il prescrit les orthèses éventuelles afin de protéger le patient contre des chocs risquant de blesser le pied.

Le praticien conseille le patient sur les mesures d’hygiène quotidiennes, à savoir le lavage de pied, l’hydratation de la peau si celle-ci est desséchée, le contrôle minutieux du pied (chaque orteil, entre les orteils, les ongles) et de la plante du pied au talon, etc. Le diabétique se fait assister par une personne si nécessaire. Le port de chaussures adaptées fait partie de ces mesures d’hygiène et de précaution.
 

Les risques pour le pied diabétique

Les risques pour le pied diabétique Le pied diabétique s’avère extrêmement menacé à la moindre plaie ou au moindre traumatisme. Afin de ne pas s’exposer inutilement à des lésions des pieds, le diabétique ne doit pas marcher pied-nu, il ne doit pas non plus couper trop court ses ongles, et encore moins prendre un bain de pieds prolongé. De manière générale, il doit surveiller son alimentation, faire de l’exercice, cesser de fumer, etc.

Le pédicure-podologue peut prescrire l’éducation thérapeutique si le patient en fait la demande. La prise en charge s’effectue comme pour une séance de pédicure. En suivant cette éducation thérapeutique, le diabétique apprend à vivre sereinement chaque jour avec sa maladie et à rester autonome.

Mais il existe aussi d’autres menaces provenant du diabète, notamment la perte de sensibilité des pieds ou neuropathie. Cette neuropathie comporte des degrés et les lésions sont d’autant plus graves suivant le degré.
 
  • Au grade 0 : aucune perte de sensibilité du pied, pas de neuropathie
  • Au grade 1 : neuropathie uniquement, c'est--dire une perte de sensibilité du pied plus ou moins accentuée
  • Au grade 2 : neuropathie avec de graves déformations d’orteils et/ou une atteinte des artères (artériopathie)
  • Au grade 3 : présence d’ulcère du pied durant plus de 3 mois ou amputation
PODOLOGIE
PODOLOGIE
PÉDICURIE
PÉDICURIE
DIABETE
DIABETE
ORTHOPLASTIE
ORTHOPLASTIE